♥ Bienvenue sur MLS ♥


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fatigué, mais pas seulement... [ PV : Shin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zero Kiryu
3ème année
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 11/06/2008

¤ Fiche perso ¤
Coté coeur: -_-'
Gouts:

MessageSujet: Fatigué, mais pas seulement... [ PV : Shin ]   Ven 13 Juin - 2:54

Un jeune homme était dans sa chambre, les murs était plutôt habillés de couleurs chaudes, une sorte de cocon ou il passait la plus grande partit de son temps quand il est chez lui. Zéro ayant des parents divorcé, habite avec sa mère… De toute façon c’était la même chose qu’il soit avec sa mère ou son père il ne les aimaient pas l’un comme l’autre. Son père était du genre a passer des soirées avec ses potes, toujours avec de l’alcool, quant a sa mère elle trompait son, père avec le premier mec qu’elle croisait vous comprenez maintenant pourquoi ils sont divorcés… Il n’est pas fils unique mais ça c’est un sujet a éviter pour le moment. Il est maintenant l’heure de partir dans ce pensionnat ça ne lui ferait sûrement pas de mal de sortir d’ici mais il espérait avoir la paix une fois arrivée la bas. Il ferma la porte de sa chambre, en prenant son sac. Il se dirigea dans la cuisine et tomba sur un mot de sa mère qui lui disait qu’elle ne pourrait pas l’amener. Il laissa échapper un soupir et sortit de la maison en fermant à clef. Il devra y aller en taxi, il marcha pour en trouver un au bout de seulement quelques seconde une voiture noire freina. C’est déjà ça il n’allait pas attendre des heures après un taxi au moins. Il monta dans celui-ci en indiquant au chauffeur l’endroit ou il devait se rendre. Apres une heure et demi de route, il était enfin arrivé. Zéro sortit du taxi et paya le chauffeur japonais, qui le remercia et démarra en trombe, vers un nouveau client. Le jeune homme resta un instant pensif sur le trottoir malgré qu‘il pleuvait fortement même il faisait de l‘orage. L’université qui lui faisait face l’impressionnait un peu. Heureusement il allait avoir le temps de s’intégrer, il avait réglé presque tout les problèmes administratifs en avance, détestant devoir se presser au dernier moment et ne pouvant pas compter sur sa mère. Il se demandait quel type de personnes arpentaient ce bâtiment, est-ce qu’il allait rencontrer des gens comme ... Comme Itsuo…

Arrivé enfin dans le hall, son blouson noir trempé, la tête couverte par la capuche, Zero s'arrêta et lâcha son sac. Il enleva son vêtement devenu lourd et le posa sur un banc à coté, dégoulinant de pluie en formant un flaque en dessous. Il rajusta sa grande écharpe rouge, fit de même avec sa mitaine puis regarda autour de lui derrière ses lunettes de soleil, ses cheveux mouillés lui collant au visage.

Après 1h30, a cause du tajet et du manque de sommeil, Zero se sentait complètement vidé. Il s'assit à coté de son manteau et ferma un instant les yeux, il s'informerait sur sa nouvelle université après. Il croisa les bras, cala son dos contre le dossier du banc puis, sans prévenir, il s'endormit à moitié, la tête penchée en avant.
Il rouvrit les yeux peu après, le corps parcourut de tremblement, le front en sueur, les mâchoires serrées et les mains crispées sur ses vêtements. A peine avait il fermé les yeux, à peine s'était il laissé aller au sommeil que le même cauchemar l'avait assailli. Il plongea sa main dans sa poche pour en sortir une petite boite qu'il ouvrit. Deux gélules tombèrent dans sa paume pour ensuite être avalées en vitesse.
Zero resta un moment la tête en arrière, le temps que les calmants fassent effet. Les yeux grand ouvert derrière ses verres teintés, il essaya de se concentré sur un détail du haut plafond pour chasser les images de sang et de mort de sa tête.
Une fois calmé, il ramena sa tête droite, hotta ses lunettes pour s'essuyer les yeux humides avec la manche de sa veste noire, tout en rangeant ses calmants dans sa poche. Vous vous posez sûrement cette question, : Pourquoi portes-t-il des lunettes de soleil alors qu’il fait de l’orage ? Et bien c’est seulement qu’il n’a pas envie de montrer ses yeux qui lui rappelle de mauvais souvenirs.

Il prit délicatement dans ses mains l’écharpe rouge, il avait une forte envie de pleurer, en la regardant. Et pourquoi avait-elle cette couleur… la couleur qu’il détestait tant. Il aimait cette écharpe car c’était lui qui lui avait donné, d’ailleurs c’était la seule chose qui pouvait toucher de ses propres mains et qui appartenait à la personne qui comptait le plus pour lui. Il soupira et entendit une voix masculine raisonner dans l’immense Hall, il n’y faisait pas attention car, il y avait assez de monde il y avait une chance sur cent pour que cet homme lui adresse la parole. Non enfait la vrai raison c’est qu’il ne voulait que personne lui parle, que les gens le laisse seul, c’est ça qu’il souhaitait… Malheureusement son souhait ne se réalisera pas aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin Yoshida
Admin Psychopathe / Professeur de physique
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 25
Localisation : Dans la chambre d'un de mes élèves, ou dans le bureau de mon père un flingue en main....
Date d'inscription : 01/06/2008

¤ Fiche perso ¤
Coté coeur: Hum......
Gouts:

MessageSujet: Re: Fatigué, mais pas seulement... [ PV : Shin ]   Sam 14 Juin - 18:54

Réveil matinale, mais un peu en retard devrai-je dire pour Shin, qui ne voulait absolument pas arriver en retard à la réunion avec son père. En fait c'était pas une réunion entre professeur, mais plutôt une petite discussion entre père et fils. Shin se doutait bien que c'était ce genre de discussion, surtout que ce n'était pas la première fois. 9h30 était indiqué sur le réveil. Et le RDV entre père et fils était à 9h pile. Connaissant son père, Shin sait très bien que celui ci deteste les retards, surtout venant de ses propres enfants. Le professeur se leva en hâte de son lit, et se dirigea vers la salle de bain, pour prendre une douche. Il se regarda dans le miroir qui se trouvait face a son lit . Il fit une grimace en voyant sa tête puis entra dans sa salle de bain. Se déshabillant pour finir par entrée dans la douche. Il tourna le robinet de la douche pour faire couler l'eau et le régla a une température ambiante. Puis elle passa son shampoing pour homme dans ses cheveux pour finir par enveloppée son corps d'un gel douche. Ensuite il se rinça et sortit entouré d'un serviette. En se regardant une dernière fois dans la glace, en un coup de poing, il brisa son miroir en morceaux. Pourquoi est-ce qu'il a fait ça? Parce que tout simplement il déteste les réveils matinales de ce genre, et quand ça l'enerve, il devient très violent. N'ayant même pas envie de ramasser les morceaux brisés, il s'habilla d'un pantalon noir, avec une chemise bleu. Puis prit un petit-dej rapide de quelques toasts brûlés et mit un petit bandage sur sa main qui saignait beaucoup. Et enfin, il se décida d'aller voir son père pour ce RDV. Marchant tranquillement sans se soucier de quel humeur sera son père aujourd'hui. Un sourire machiavélique aux lèvres. En toquant trois coups, à la porte, il l'ouvrit en entrant et refermant la porte derrière lui. Son père était assis dans son bureau.

- Bonjour père.

- Tu es en retard Shin, mais bon, comme c'était important de quoi je voudrais te parler je ne te dirai rien sur ce leger retard. Bon, tu sais que ta mère avait une tante, et bien je voudrais que tu ailles un de ces jours, dans sa vieille demeure, et que tu m'apportes des documents.

- Des documents? Si ce n'est que ça, je vous les apprortrai quand j'irai là-bas père, mais cette tante est décédée, si je me souviens bien....

- Tu as raison, mais j'ai absolument besoin de ces documents, il y a que toi seul qui peut me les ramener, j'ai déjà prévenu Kate, quand tu auras du temps, appelle la, et partez ensemble.

- Je l'appellerai père, est-ce que c'est tout dont vous vouliez me parler?

- Oui, mais comme tu as pu le remarquer c'était censé être une discussion entre père et fils, mais je n'ai pas vraiment le temps de discuter trop longtemps avec toi j'ai une réunion très importante avec le conseil administratif.

- Bien père.


Mr le Directeur se leva, et raccompagna son fils à la porte, et referma derrière eux la porte du bureau, lui il se dirgea vers la sortie, alors que Shin, alla vers le hall d'entrée. Il ne s'était même pas dit que le directeur avait peut-être remarqué la main avec le bandage. S'en fichant complétement en fait.
Shin devait maintenant acceuillir les nouveaux arrivants. Comme tous les jours, il devait aider son père à acceuillir les élèves, enfin quand il ne donne pas de cours dans la journée. Se dirigeant vers le Hall, les mains dans ses poches. Il y avait pas mal de monde ce matin. Ce qui n'enchanta guer Shin. Ce qu'il voulait, c'était de vite terminer son devoir d'acceuillir les élèves, pour sortir fûmer quelques cigarettes, puisque dans l'etablissement c'est interdit. Même étant le fils du directeur, il devait absolument montrer l'exemple, même si il était un professeur. A peine avait-il mis les pieds dans le Hall que certains élèves venaient lui demander leur chambre. Shin essayait de les compter mais il y'en avait tellement... Tous ces élèves commençaient à l'aggacer avec leurs questions. Shin leur dit que sur le panneau d'affichage il y a marqué qui est dans quelle chambre et avec qui. Pourquoi fallait-il repeter 10 fois à des personnes la même chose? Soudainement tous les élèves se dirigèrent vers le panneau d'affichage. Enfin il l'avait laissé tranquille. Mais une personne attira son attention, un élève qui était assis sur un banc avec ses affaires à côté. Pourquoi nétait-il pas allé voir avec les autres élèves la lise des chambres? Shin s'approcha de lui doucement, en se demandant pourquoi est-ce qu'il tenait cette écharpe rouge dans ses mains. Le professeur eut même une impression que cet élève voulait pleurer. Pourquoi? Qu'était la raison de son chagrin? Peut-être allait-il vraiment mal ce garçon, ce qui inquieta de plus Shin, c'était pas dans ses habitudes de discuter gentillement avec es élèves, hormis avec ceux qu'il couche.


- Euh bonjour je suis le fils du directeur de ce lycée, est-ce que tout va bien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://makyo-liberty.tonwow.com
Zero Kiryu
3ème année
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 11/06/2008

¤ Fiche perso ¤
Coté coeur: -_-'
Gouts:

MessageSujet: Re: Fatigué, mais pas seulement... [ PV : Shin ]   Sam 14 Juin - 23:21

Zero détourna ses yeux de l’écharpe quelques secondes pour voir la personne qui se tenait devant lui, sûrement un professeur. Oui il avait raison mais pas seulement un professeur : le fils du directeur du lycée. Enfin ça change quoi qu’il soit son fils.. Zero avait la tête ailleurs ne remarquant pas que ce prof était plutôt jeune, et belle homme mais ça aussi ça changeait quoi pour lui, il a beau avoir une belle gueule il ne s’en préoccuperait pas plus pour autant. Pourquoi les personnes voyant quelqu’un de triste qui est seul dans un coin, doivent leur poser une question aussi bête… Si ils veulent vraiment aider ils n’ont cas s’occuper de leurs affaires, mais bon on ne peux pas leur en vouloir.

- Hum…

Le prof semblait regarder la poche du jeune garçon, aurait t-il vue les pilules ? Zero laissa échapper un soupir, il regarda sa poche l’air pensif… A présent, il pouvait avoir des troubles et s'énerver très vite. Il n'avait alors que ces médicaments pour se calmer. La seule fois où il n'avait pas pu avoir de calmant, le médecin de l'hôpital jugeant qu'il ne fallait pas prendre le risque qu'il devienne dépendant, les infirmières avaient été obligé de lui administrer un sédatif asses puissant. Depuis, il avait en permanence une boite de calmants sur lui.

- Il n'y a que ça qui peut me calmer…

Zero sortit la boite de calmant, la tournant dans sa main. Il la regarda sans vraiment la voir, les yeux dans le vague. Comparerait-il ses calmant avec son frère ? Ce n'était pas vraiment la même chose mais il avait besoin de l'un s'il n'avait pas l'autre. Il ne pouvait donc plus se passer de ces gélules.
Il soupira. Il se demandait s'il pouvait y avoir quelque chose d'autre qu'un médicament pour le contrôler. Il en doutait fortement. Il ferma les yeux en s'adossant au banc, serra son écharpe dans sa main, la porta à ses lèvres, le contacte du tissus l'apaisant, et continua de faire rouler la boite cylindrique dans ses doigts.

Pourquoi ce prof s’insterressait a lui ? Après tout peut-être qu’il est comme toutes les autres personnes s’inquiétant pour lui parce qu’il se sentait mal, un phénomène de foire, des personnes curieuses qui cherche à savoir pourquoi il était dans cet état la. Après tout c’était de sa faute, il avait laissé ses émotions, ou plutôt ses souvenirs reprendre le dessus sur lui… Il mit ses lunettes de soleil voulant cacher ses yeux… Ou plutôt les deux cicatrices en dessous de chaque oeils… Au fond de lui il espérait que ce prof ne lui poserait pas trop de question, enfin du moins celles du genre : Pourquoi tu dois prendre ces cachets ? Tu les prends parce que tu as mal dans ton corps ? Pourquoi portes tu des lunettes de soleil alors qu’il fait du temps d’chien dehors ? Pourquoi accordes-tu autant d’importance à cette écharpe ?

Beaucoup de personne lui disait de parler pour se sentir soulager mais il n'y croyait pas ou ne voulait pas y croire. S'enfermer, mettre une distance entre lui et les autres, c'était la seule chose qu'il savait faire et ceux, depuis longtemps.


Il serra la boite dans ses mains, pour ses parents, c’était plutôt un bonheur qu’il ne parlait pas de ça… D’ailleurs ils l’avaient prévenue de ne plus jamais parler de lui en leur présence, son apparence lui ressemblant c’était déjà trop pour eux, surtout son père à croire qu’ils regrettaient d’avoir eu des jumeaux. A cette pensait il serra un peu plus l'écharpe de son frère de sa main gauche qui recommençait à trembler de colère envers ces parents…Son frère jumeaux… Itsuo. C’était la seul personne qui comptait vraiment pour lui. Ce n’était pas le moment de penser à ça, ni l’endroit d’ailleurs. Il avait honte de s'être montré tellement faible. Il avait eu l'air d'un gosse, étant encore tout aussi perdu. Ce n’est pas de la honte, c’est plutôt quiil se l’interdisait, car il savait que son frère n’aimerait pas qu’il réagisse ainsi. Honte ? Le regard des autres, ce que pensait des autres de lui il s’en fichait pas mal… Ce prof par exemple devait sûrement le trouver très étrange et peu sociable mais bon. Il prit sont manteau encore trempé prit une des lanières de son sac pour la mettre sur son épaule droite. Il voulait aller se reposer dans sa chambre mais il avait oublié qu’il ne savait toujours pas dans qu’elle chambre il était, de plus il y avait toujours des èlèves aux tableau d’affichage…

- J’étouffe avec tout ce monde, c’est pourquoi je préfère rester seul. Dit-il en regardant les élèves qui se bousculaient…

Même si le prof ne lui avait rien demandé il savait bien que ça répondrait a au moins une de ses questions. Si il ne pleuvait pas il aurait sûrement était faire un tour dehors et même pourquoi la pluie le gênerais il laissa échapper un soupir… Il posa son regard sur le prof d’ailleurs jusqu’ici il ne lui avait pas posée de question, Zero se demanda s’il allait être l’un de ses profs cette année dans ce lycée. Peut être bien qu’il l’espérait parce qu’il avait l’impression qu’il n’était pas comme tout les autres prof qu’il avait eu auparavant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fatigué, mais pas seulement... [ PV : Shin ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fatigué, mais pas seulement... [ PV : Shin ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♥ Bienvenue sur MLS ♥ :: .: Le Lycée :. :: Le hall-
Sauter vers: